A l’âge de 13 ans, il réalise pour la première fois une intervention surnaturelle de la puissance de Dieu alors qu’il était atteint d’une infection grave aux sinus ; Dieu l’en a complètement guéri. Au cours d’une jeunesse mouvementée, il poursuit des études de droit et de sciences politiques. Durant cette période, il s’adonnait aux plaisirs du monde. A 23 ans, alors qu’il se trouve dans une situation lamentable, il fait une expérience merveilleuse avec Jésus-Christ qui bouleversa toute sa vie. Conseiller d’éducation pendant plusieurs années, il reçoit l’appel d’un service à plein temps pour Dieu et devient en 1975 le pasteur adjoint d’une église locale établie par son beau-père, le pasteur Charles ANCEY.

Son ministère va se préciser dans un premier temps en étant complémentaire dans l’église locale à Grenoble, plus particulièrement dans l’évangélisation et le contact avec les jeunes. Après le départ dans la gloire du pasteur Charles ANCEY, Pierre TRUSCHEL va donner une impulsion à l’oeuvre en suscitant de nouveaux collaborateurs et en encourageant plusieurs à entrer dans leur vocation.

Il a participé activement au sein de la Pastorale Evangélique de Grenoble aux manifestations d’évangélisation (Opération Mobilisation, Action Vie Nouvelle, Mission France, Marche pour Jésus) et aux relations entre églises avec le Pasteur Marcel TABAILLOUX.

Plusieurs oeuvres vont voir le jour par l’impact de son ministère et de jeunes Serviteurs de Dieu vont bénéficier de cet élan de « conquête » pour la gloire de Dieu, le salut des âmes étant sa principale préoccupation.

L’église va connaître un épanouissement qui la conduira à entrer dans des murs plus grands en 1992 au « Chandelier ».

Une autre caractéristique de son ministère va émerger, dans la continuité d’un travail de rapprochement et de rassemblement de serviteurs de Dieu de divers horizons. Par son implication dans l’Alliance Spirituelle et Fraternelle (ASF), rassemblement informel et dans la Fédération des Eglises du Plein Evangile de France. Pierre TRUSCHEL va, de par sa capacité relationnelle, don reçu de Dieu, faire progresser ces rencontres pastorales comptant aujourd’hui plus de 400 pasteurs.

Désireux de pousser plus loin la communion fraternelle, il créera en 1991, avec quelques frères, le « Groupe d’Auxerre » et il invitera en 1999 tous les pasteurs qu’il connaît à entrer dans le « Communion des Ministères ». Au niveau international, il fera partie du « Réseau Apostolique des Nations » depuis 1998.

Tout en exerçant son ministère dans différentes églises en France et à l’étranger, il voit le Seigneur attester Sa parole par des signes, des prodiges et des miracles. Dieu opère au travers de lui des délivrances, des guérisons miraculeuses et même une résurrection sur le continent africain.

Prenant le relais du missionnaire Albert BURKHARDT au sein de l’Action Apostolique Africaine en 1984, il va donner à l’oeuvre une extension sous une visitation de Dieu, particulièrement au Centrafrique. Dans sa particularité d’entraîner d’autres serviteurs de Dieu et notamment dans l’oeuvre missionnaire, il organisera des séminaires à Bangui puis à N’Djamena, au cours desquels de nombreux serviteurs de Dieu nationaux pourront bénéficier de son enseignement et de l’exercice de son ministère sous l’onction du Saint-Esprit. Il y aura durant ces rencontres des démonstrations d’Esprit et de puissance et des conversions en nombre.

Au cours d’un voyage aux USA, il va entendre la voix du Seigneur lui révéler les oeuvres qu’il sera conduit à ouvrir dans l’avenir, et ce sera pour lui des objectifs qu’il ciblera avec persévérance, attendant des collaborateurs pour l’épauler.

Dans le cadre de l’Association de Bienfaisance créée en 1981, une radio locale « Radio Certitude » voit le jour en 1982 ; elle débutera timidement avec seulement quelques heures d’émissions par jour pour offrir aux habitants de Grenoble et son agglomération une écoute 24h/24. En 1985, il ouvre « l’Institut Biblique du Dauphiné » » qui formera plusieurs serviteurs jusqu’en 1996.

Après un parcours souvent mouvementé, dans une attitude de recherche constante de plaire à son Seigneur, il va connaître les souffrances de la maladie. Opéré en 1996, il sera contraint pendant les sept dernières années à réduire son action vers l’extérieur. Il démontrera cependant un profond courage ne faisant très souvent pas cas de son état de santé.

Après le dernier séminaire de St Laurent du Pont du mois d’août dont il était l’initiateur depuis de nombreuses années, il a dû être hospitalisé et suite à une évolution rapide d’un cancer, il est décédé trois semaines plus tard le vendredi 5 septembre 2003.

Il laisse aujourd’hui derrière lui une oeuvre établie sur de solides fondements et de nombreux Serviteurs de Dieu dont ses proches collaborateurs pour continuer ce travail à la gloire de Dieu.

Il pourrait déclarer avec l’apôtre Paul: « J’ai combattu le bon combat, j’ai achevé la course, j’ai gardé la foi. Désormais la couronne de justice m’est réservée ; le Seigneur, le juste juge, me la donnera dans ce jour-là, et non seulement à moi, mais encore à tous ceux qui auront aimé son avènement » (2 Timothée 4 :7-8).

Le président de l’association des églises du Chandelier est actuellement le Pasteur Christian RIVIERE qui à pris le relai de Pierre TRUSCHEL (Décèdé)

 

Retrouvez ses Vidéos, Audios et Textes

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

*

*

FAIRE PASSER VOTRE PUB